Ennemi d'Etat

107: Psychologie de la conspiration

March 17, 2014      Lettres      Philippe Gouillou      2 responses

Tagged with:



Ceux qui croient aux "Théories de la Conspiration" sont-ils différents ? Doit-on les envoyer au Goulag ?

Premium : l'oubli est-il un processus actif du cerveau ? Une célèbre étude a été rétractée (mais pour erreur, pas pour faute) et plusieurs inspirations publicitaires.

A voir : la superbe présentation magique et technologique de Marco Tempest sur le mensonge.

Philippe Gouillou


1. Qui croit aux Théories de la Conspiration ?

"Ce n'est pas de la paranoïa s'ils sont réellement après vous."
"Nous avons confiance en Dieu. Le reste nous le surveillons."
"La seule vie privée qui vous reste est entre vos oreilles."
Ennemi d'Etat (Film, 1998)[1]

Cette Lettre est complémentaire à la Lettre 100 : “Peut-on (faire) croire n’importe quoi ?

Wood et Douglas ont analysé 2 174 commentaires laissés dans 135 fils de discussions (“threads”) sur 4 sites Internet concernant les théories sur les attentats du 11 septembre 2001 et ont distingué les pro-conspirations (“Conspiracist”) des anti-conspirations (“Conventionalists”) :

Pro-Consp. Anti-Consp. Total (Fils)
ABC News 44 21 65 (15)
CNN 414 218 632 (29)
Daily Mail 676 330 1 006 (64)
The Independant 325 146 471 (27)
Total 1 459 715 2 174 (135)

Ils ont trouvé que les accusations de tendances psychiatriques utilisées par les médias contre les pro-conspirations (hostilité, incapacité à se remettre en question, etc.) correspondent en fait mieux à ceux qui soutiennent la version officielle qu’aux tenants des théories de la conspiration :

Contrairement à ce qu’en concluent certains (voir les liens ci-après), cette étude n’indique cependant rien sur la validité des différentes théories.

Définition

"Seuls les paranoïaques survivent"
Andrew Grove

Le principal problème est de définir ce qui est “Théorie de la Conspiration”. Le terme se veut totalement négatif (il implique que la théorie défendue est délirante), mais :

  1. Il y a bien, en permanence, énormément de conspirations (en compétitions)

  2. On ne peut fondamentalement pas savoir ce qui est vrai ou faux (même s’il est plus facile de distinguer le faux)

Brotherton et al. (2013) se réfèrent donc à la définition d’Aaronovitch (2009) :

“l’assomption non nécessaire d’une conspiration quand d’autres explications sont plus probables” [2]

On est proche de ce conseil général attribué à Napoléon qui est devenu proverbial aux USA :

“Ne jamais attribuer à la malice ce qui peut s’expliquer par la stupidité”

Echelle de croyance

Sur cette base, Brotherton et al. (2013) ont créé une échelle (la “Generic Conspiracist Beliefs” : GCB) permettant de mesurer l’engagement dans les théories de la conspiration. L’idée est qu’une personne croyant une conspiration donnée aura plus tendance qu’un non-croyant à croire une autre conspiration (ce qui avait déjà été montré, notamment par Swammi et al., 2010) : il est donc possible de créer une échelle générale, indépendante des événements historiques particuliers.

Pour cela ils ont créé un questionnaire de 75 items, dont ils ont extrait 15 items, classés (analyse factorielle) en 5 facteurs inter-corrélés :

  1. GM (Government Malfeasance) : Malfaisance gouvernementale
  2. ET (Extraterrestrial Cover-Up) : Couverture de l’existence d’extra-terrestres
  3. MG (Malevolent Global) : Complot global (Illuminati, …)
  4. PW (Personal Well-Being) : Bien être personnel (propagation volontaire de maladies, mind control, …)
  5. CI (Control Of Information) : Contrôle de l’information

Les inter-corrélations entre chaque étant (Table 6) :

Limite

A voir cependant leurs questions du questionnaire forme longue (lien direct), le plus surprenant n’est pas que les gens croiraient n’importe quoi, mais que certains apparaissent ne pas croire certains faits pourtant démontrés depuis, comme, entre autres, question 17[3]:

Peut-on encore parler de “Théorie de la Conspiration” quand la théorie a été démontrée vraie ?

Heureusement, les 15 questions finalement retenues (forme courte) ne montrent pas cette limite en ne retenant que les croyances les plus extrêmes[4] :

Big Five

Leurs résultats ne montrent pas de lien (sauf une petite corrélation négative avec le caractère consciencieux) entre la croyance en ces théories et le Big Five[5]

Ils notent que ce résultat est différent de celui obtenu par Swami et al. (2010) qui avaient trouvé une corrélation positive avec l’agréabilité.

Synthèse

Accuser quelqu’un de croire aux Théories de la Conspiration reste un moyen efficace de l’envoyer au Goulag (virtuel) mais dans les faits, indépendamment du contenu des croyances :

  1. Les défenseurs d’une Théorie de la Conspiration ont bien plus tendance à croire d’autres théories du même type ;

  2. Mais, contrairement à ce qui est généralement raconté (exemple : Sunstein & Vermeule, 2008[6]), les défenseurs de ces théories ne présentent ni signe psychiatrique ni caractéristique de personnalité (Big Five) les distinguant des opposants.

En d'autres termes : leur diabolisation peut être efficace mais ne repose sur rien.

Notes

  1. “It’s not paranoia if they’re really after you.”
    “In God we trust. The rest we monitor.”
    “The only privacy left is inside of your head”
    Enemy of the State (1998)

  2. “the unnecessary assumption of conspiracy when other explanations are more probable” (Aaronovitch, 2009, p. 5).

  3. Traduction : “17: Le Gouvernement dispose d’une grande quantité d’informations confidentielles sur tous les citoyens sans leur connaissance ni accord”…

  4. La question 5 reste cependant imprécise : “Des groupes de scientifiques manipulent, fabriquent ou suppriment des résultats dans le but de tromper le public” est vraie (il y a des tromperies en science !), le doute n’existe que si la question sous-entend qu’ils le font sur ordre du gouvernement ou d’un groupe ayant un pouvoir encore plus fort que ce dernier et pas pour leurs simples intérêts personnels.

  5. Le modèle du Big Five avait été présenté Lettre 31 : “Segmentation Psychologique & Stratégies Reproductives”. Voir aussi la Lettre 71.1 : “Big Five, QI et revenu”.

  6. Déjà cité Lettre Neuromonaco 105 : “Techniques de Guerre Psychologique

Liens

Références

Aaronovitch D. (2009). Voodoo Histories: The Role of the Conspiracy Theory in Shaping Modern History. London: Jonathan Cape.

Brotherton, R., French, C. C., & Pickering, A. D. (2013). Measuring belief in conspiracy theories: the generic conspiracist beliefs scale. Frontiers in Psychology, 4(May), 279. doi:10.3389/fpsyg.2013.00279

Sunstein, Cass R. and Vermeule, Adrian, Conspiracy Theories (January 15, 2008). Harvard Public Law Working Paper No. 08–03; U of Chicago, Public Law Working Paper No. 199; U of Chicago Law & Economics, Olin Working Paper No. 387. Available at SSRN: http://ssrn.com/abstract=1084585 or http://dx.doi.org/10.2139/ssrn.1084585

Swami, V., Chamorro-Premuzic, T., & Furnham, A. (2010). Unanswered questions: A preliminary investigation of personality and individual difference predictors of 9/11 conspiracist beliefs. Applied Cognitive Psychology, 24(6), 749–761. doi:10.1002/acp.1583

Wood, M. J., & Douglas, K. M. (2013). “What about building 7?” A social psychological study of online discussion of 9/11 conspiracy theories. Frontiers in Psychology, 4(July), 409. doi:10.3389/fpsyg.2013.00409

Images

  • Détail de l'affiche de "Ennemi d'Etat", Tony Scott, 1998
  • Copies écrans des articles cités, quand non indiqué : Brotherton & al. (2013)
  • Barack Obama et l'enfant : auteur inconnu

2. L’oubli : un processus actif du cerveau ?

La suite de cette section est réservée aux Abonnés Premium

  • Si vous êtes abonné : connectez-vous pour avoir accès à toutes les archives ;

  • Sinon : Utilisez le formulaire de commande en haut à droite de chaque page pour recevoir cette lettre intégrale par email.



3. Us/Them : La célèbre étude sur le racisme des macaques est rétractée

La suite de cette section est réservée aux Abonnés Premium

  • Si vous êtes abonné : connectez-vous pour avoir accès à toutes les archives ;

  • Sinon : Utilisez le formulaire de commande en haut à droite de chaque page pour recevoir cette lettre intégrale par email.



4. Inspirations

La suite de cette section est réservée aux Abonnés Premium

  • Si vous êtes abonné : connectez-vous pour avoir accès à toutes les archives ;

  • Sinon : Utilisez le formulaire de commande en haut à droite de chaque page pour recevoir cette lettre intégrale par email.



5. Actualités

Les actualités sont maintenant envoyées par email quotidiennement aux Abonnés Premium.

La semaine passée, les Abonnés ont reçu, de mardi à vendredi :

  1. Quel canal pour augmenter la mémorisation ?
  2. L’efficacité des Pop-Ups sur la mémorisation
  3. Un médicament pour retrouver la capacité d’apprentissage
  4. Oliver Sacks : les hallucinations

Quatre autres actualités seront envoyées cette semaine, chaque matin à 7h00 : ABONNEZ-VOUS pour les recevoir !


6. Vidéo TED : "Marco Tempest : La magie de la vérité, des mensonges… et des iPods"

"Art is a deception that creates real emotion.
When you give yourself over to that deception, it becomes …magic.
"
Marco Tempest

Une extraordinaire courte présentation magique (et technologique) de Marco Tempest sur le mensonge : à voir !

TED: Marco Tempest : La magie de la vérité, des mensonges… et des iPods. (VOST : 5’07")


Share Button

Citation de cette page :

(2014) : "Lettre Neuromonaco 107: Psychologie de la conspiration". ( Neuromonaco. Retrieved from http://neuromonaco.com/lettres/lettre107.htm on 20 Dec 2014. 1562 words.

"[Lettre Neuromonaco 107: Psychologie de la conspiration](http://neuromonaco.com/lettres/lettre107.htm)" Par Philippe Gouillou. _Neuromonaco_. 17 Mar 2014



2 Responses to “107: Psychologie de la conspiration”

  1. […] Ceux qui croient aux "Théories de la Conspiration" sont-ils différents ? Doit-on les envoyer au Goulag ?Premium : l'oubli est-il un processus actif du cerveau ?  […]

  2. […] Ceux qui croient aux "Théories de la Conspiration" sont-ils différents ? Doit-on les envoyer au Goulag ? Premium : l'oubli est-il un processus actif du cerveau ? Une célèbre étude a été rétractée (mais pour erreur, pas pour faute) et plusieurs inspirations publicitaires. A voir : la superbe présentation magique et technologique de Marco Tempest sur le mensonge. Vous pouvez consulter la lettre en ligne (sauf Actualités) ici : http://neuromonaco.com/107 Philippe Gouillou  […]

Read more:
cheap-women-440x270
29: Femmes, Management et Gender Marketing

Sex-blindness (indifférence au sexe) ou quotas de femmes ? D'après les études le premier n'est pas possible et le second pose...

Close