mpi-creativity-demography-usa-440x270

44: Urbanisation : le pouvoir des villes

October 22, 2012      Lettres      Philippe Gouillou      2 responses

Tagged with:



L’urbanisation ne permet pas que des économies d’échelles : plus d’habitants c’est surtout plus de richesse, plus de productivité, plus d’innovation et un rythme de vie plus rapide. Et l’effet est superlinéaire : un doublement de la population ne fait pas que doubler la richesse totale, il permet à chacun des habitants d’être réellement 15% plus riche.

1. La croissance superlinéaire des villes

Carte de France

Geography is destiny
Demography is everything

Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé” remarque Pierre Barthélémy qui se réfère à Seto et al., 2012. C’est un changement majeur qui aura un impact majeur sur tous les niveaux de la vie, dont le marketing.

Certaines conséquences du développement de l’urbanisation semblent logiques :

  • Plus de difficultés de circulation : selon TomTom, Nice est déjà la 11ème ville la plus embouteillée d’Europe + Turquie (Marseille est 3ème)

  • Plus de féminisation (dans le monde industrialisé) : il y a en ville plus de jeunes femmes que de jeunes hommes (Edlund, 2005)

  • Conséquence du point précédent : la beauté d’une personne est plus déterminante de sa qualité de vie (Plaut et al., 2009)

D’autres sont beaucoup plus surprenantes.

Rythme de vie

En 1976, Bornstein & Bornstein avaient été les premiers à mesure dans différents pays la vitesse de la marche en fonction de la population et à trouver une très forte corrélation :

Rythme de la ville
(Bornstein & Bornstein, 1976)

En mars dernier, Eric Jaffe est revenu sur cette étude et celles qui ont suivies. Il raconte que l’hypothèse de Bornstein & Bornstein était que les individus cherchaient en marchant vite à limiter les contacts, pour éviter une surcharge cognitive (c’était l’hypothèse de Milgram, 1970).

Cette hypothèse a été critiquée mais pas les chiffres. En 1989 Walmsley & Lewis ont refait les mesures et trouvé un classement équivalent (ils ont proposé que le coût de la vie ait un impact), et depuis Richard Wiseman a lancé son projet “Quirkology: Pace of Life” (Paris y apparaît 16ème).

Superlinéarité

En fait la concentration des villes a un double effet qui montre une forte régularité mathématique (voir par exemple : Bettencourt et al., 2007, 2010) :

“Les chercheurs ont montré que, dans les faits, à chaque doublement de la population d’une ville, chaque habitant est, en moyenne, 15% plus riche, 15% plus productif, 15% plus innovateur et a 15% de plus de risque d’être victime d’un crime violent, indépendamment de la géographie de la ville ou de la décennie considérée.”
Why New York City is about average

C’est ce qu’on appelle : “superlinear scaling” et c’est un effet qu’on retrouve dans de nombreux domaines, y compris les connexions neuronales (Changizi & Destefano, 2009). Il faut cependant noter que tous les comportements prosociaux ne montrent pas d’augmentation superlinéaire (Arbesman & Christakis, 2011).

L’impact aux US

Le Martin Prosperity Insights (2012) s’est attaché à distinguer 4 critères (Classe créative, PIB, Nombre de brevets, Population) et à calculer leur poids dans le total USA, pour les reporter sur une carte :

Carte demographique USA : Economie

Ils remarquent :

“Les 5 métropoles qui contribuent le plus à la Classe Créative sont New York, Los Angeles, Chicago, Washington et Boston. Elles contribuent à 23,33% de l’ensemble des postes créatifs dans les métropoles aux US.”

[…]

“Les 5 métropoles qui ont le plus de brevets sont San Jose, San Francisco, New York et Los Angeles et Seattle. Ces 5 métropoles contribuent pour 32,83% de tous les brevets attribués dans des méétropoles US (top 10: 47.03%, top 25: 68.39%!)”

On remarque également que les zones à forte créativité, innovation ou richesse sont entourées de zones à forte population.

Quand la Croissance ne fait pas la Croissance

Suffit-il alors de grossir pour réussir ? En fait : non.

Pour que la croissance en population d’une ville ait un impact sur ses autres critères de croissance, il faut prendre en compte Qui se déplace et Pourquoi.

En avril 2011, Richard Florida remarquait que la plus forte augmentation de la population dans le sud des USA (au soleil) n’avait pas eu d’impact sur la productivité (qui avait plus augmenté dans le nord). Quelques mois plus tôt Edward L. Glaeser avait expliqué cette hausse démograhique par les moindres contraintes réglementaires du logement dans le sud (moins de contraintes légales signifie logement plus abordable), qui aurait selon lui encore plus d’impact que la météo.

Il ne suffit donc pas d’augmenter la population, il faut autre chose.

“…le rythme d’innovation des villes va toujours s’accélérant. Pour pouvoir toujours grossir, les villes semblent avoir réellement besoin de drastiques reboots innovateurs -depuis des systèmes avancés d’évacuation des eaux usées jusqu’aux méthodes de construction permettant les gratte-ciels- qui se produisent de plus en plus fréquemment. Pour la première fois dans l’histoire humaine, ces changements rapides se produisent plusieurs fois dans une seule génération, et il ne semble pas qu’il y ait ralentissement.”
Samuel Arbesman

L’avenir

Entrepreunariat - USA - Ewing Marion Kauffman Foundation

Un point surprenant est qu’Internet, un de ces “reboots innovateurs” dont parle Samuel Arbesman (ci-dessus), ne semble pas avoir cassé l’effet superlinéaire des cités, alors même qu’il supprime les distances pour les communications intellectuelles.

C’est qu’en fait il y a toujours une très forte importance du local (comme le montre le succès des applications géolocalisées), et de tout ce qui n’est pas purement intellectuel dans les relations humaines (comme le montre le succès des rencontres physiques).

Un rapport de la Ewing Marion Kauffman Foundation sur les 500 entreprises ayant connu la plus forte croissance aux US entre 2007 et 2010 en montre une conséquence : 67% de ces entrepreneurs ont créé leur société dans la région où ils ont fait leurs études (infographie ci-dessus).

Cela laisse penser qu’il y aura une très forte inertie, et que les villes qui arrivent maintenant à bien se placer au niveau de l’innovation auront beaucoup plus de chances de réussites dans les années à venir. C’est probablement d’elles que viendra la prochaine innovation majeure, celle qui transformera une fois de plus le monde.

Cependant ces mêmes éléments incitent également à s’intéresser à ce qui est en train de se passer dans les zones qui sont en pleine urbanisation, notamment les cité-états et les villes de l’Asie du Sud-Est (voir la Lettre Neuromonaco 38-3: “L’avenir : l’augmentation artificielle du QI“).

Liens

Images

  1. Carte de France + Andorre + Monaco en fonction de la densité de population. Worldmapper.org via “Carte des pays redimensionnés par leur densité de population.Tuxboard. 5 octobre 2009

  2. Martin Prosperity Insights (2012)

  3. Détail de : “Infographic: The Ascent of America’s High-Growth CompaniesEwing Marion Kauffman Foundation


2. Conférence Psychologie de la Négociation : la méthode AB(C)D

5° Forum Ecobiz

La version rédigée de mon intervention à la conférence du Club Business 06 au 5° Forum Ecobiz est en ligne sur le site Neuromonaco (rubrique “Conférences“)

Si la méthode AB(C)D présentée vous paraît quelque peu déprimante, rappelez-vous que la création d’un partenariat n’est qu’un cas très particulier de négociation et que le “Gagnant-Gagnant” n’est qu’une situation particulière du Dilemme Itéré du Prisonnier qui ne peut se développer que dans des conditions particulières (voir la Lettre 15 : “Générer la confiance par la Théorie des Jeux“).

Hasard du calendrier : l’échec du mouvement des “Pigeons” (rassemblement informel d’entrepreneurs protestant contre les nouvelles taxations anti-investisseurs) face au Gouvernement a clairement montré ces derniers jours que rechercher directement le “Gagnant-Gagnant” peut être la pire stratégie.

Lien : Conférence Psychologie de la Négociation (Ecobiz – 18 Oct. 2012)


3. Ailleurs : Les techniques secrètes pour contrôler les forums et l’opinion publique

PoliceEn complément de la conférence de Youri Alexandrovitch Bezmenov sur la subversion (Lettre Neuromonaco 39-4), lire sur Korben.info la traduction d’un document Cryptome sur les méthodes appliquées sur les forums.

On est là très au delà du “I’ll Be Watching You” (“Je vous surveillerai”, image jointe), qui focalise tant d’oppositions plus ou moins justifiées,il s’agit ici de pure subversion.

La limite de ce document est que s’il formalise très bien des techniques dont on constate l’efficacité, rien ne prouve l’origine du document. On ne peut donc savoir si des équipes gouvernementales sont dédiées à de telles opérations de grande ampleur, alors que l’ouverture des archives soviétiques a permis de démontrer la subversion opérée par le KGB et dénoncée par Bezmenov.

Liens :

Image : Auteur inconnu. Le texte provient d’une chanson du groupe The Police de 1983 : “Every Breath You Take” (Wikipedia FR ; Traduction des paroles)


4. Video : Plurality : sécurité vs liberté

La sécurité est généralement perçue comme ne pouvant être atteinte qu’au détriment de la liberté. C’est fondamentalement faux1 mais il est évident que les mesures liberticides sont généralement préférées par ceux qui ont les moyens de les imposer.

Trouvé via pchq.fr (qui en a fait le sous-titrage en français) ce superbe court-métrage (annonçant un film ?) décrit un monde où tous les fichiers ont été reliés à l’ADN et où des capteurs omniprésents permettent de suivre chacun en permanence.

Il ne s’agit cependant là que de la suite de ce qui avait été prédit, partiellement à raison, par des auteurs comme Philip K. Dick, c’est-à-dire un type de prédiction qui souffre d’une contradiction interne : un tel totalitarisme tuerait toute la créativité nécessaire pour créer les outils évolués soutenant ce totalitarisme2.

Il faut donc s’attendre à vivre prochainement dans un autre type de dystopie, sans doute tout autant totalitaire, mais moins technologique, moins avancé, basé sur d’autres contraintes (exemple : l’Idiocratie3).

Notes :

  1. J’ai réalisé plusieurs Revues de Littérature Scientifique sur la perception des interdits, de la sécurité, de la liberté et de la vie privée. Contactez-nous pour plus d’information !

  2. Comme Ayn Rand l’avait décrit dès 1937 dans Anthem. Voir : “Rand’s Dystopian Masterpiece“. By Roderick Long. Laissez-Faire Books. October 12, 2012

  3. Voir la vidéo dans la Lettre 26.4. : Demography is everything

Youtube: PLURALITY (HD) (English & French subtitles) (14’15”)


5. Articles cités

Arbesman, S., & Christakis, N. A. (2011). Scaling of prosocial behavior in cities. Physica A: Statistical Mechanics and its Applications. doi:10.1016/j.physa.2011.02.013

Bettencourt, L. M. a, Lobo, J., Helbing, D., Kühnert, C., & West, G. B. (2007). Growth, innovation, scaling, and the pace of life in cities. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, 104(17), 7301–6. doi:10.1073/pnas.0610172104

Bettencourt, L. M. a, Lobo, J., Strumsky, D., & West, G. B. (2010). Urban scaling and its deviations: revealing the structure of wealth, innovation and crime across cities. PloS one, 5(11), e13541. doi:10.1371/journal.pone.0013541

Bornstein, M. H., & Bornstein, H. G. (1976). The pace of life. Nature, 259(5544), 557–559. doi:10.1038/259557a0

Changizi, M. A., & Destefano, M. (2009). Common scaling laws for city highway systems and the mammalian neocortex. Complexity, 15(3), NA–NA. doi:10.1002/cplx.20288

Edlund, L. (2005). Sex and the City. Scandinavian Journal of Economics, 107(1), 25–44. doi:10.2139/ssrn.703310

Martin Prosperity Insights (2012). Is your Region … Creative , Innovative , Productive , … or Just Populated ? Martin Prosperity Insights.

Milgram, S. (1970). The Experience of Living in Cities. Science, 167(3924), 1461–1468. doi:10.1126/science.167.3924.1461

Plaut, V. C., Adams, G., & Anderson, S. L. (2009). Does attractiveness buy happiness? “It depends on where you’re from. Personal Relationships, 16(4), 619–630. doi:10.1111/j.1475-6811.2009.01242.x

Seto, K. C., Guneralp, B., & Hutyra, L. R. (2012). Global forecasts of urban expansion to 2030 and direct impacts on biodiversity and carbon pools. Proceedings of the National Academy of Sciences, 1–6. doi:10.1073/pnas.1211658109

TomTom. (2012). TomTom European Congestion Index. Retrieved from http://www.tomtom.com/lib/doc/congestionindex/2012-1003-TomTom-Congestion-Index-2012-Q2-europe-mi.pdf

Walmsley, D. J., & Lewis, G. J. (1989). The Pace of Pedestrian Flows in Cities. Environment and Behavior, 21(2), 123–150. doi:10.1177/0013916589212001


Share Button

Citation de cette page :

(2012) : "Lettre Neuromonaco 44: Urbanisation : le pouvoir des villes". ( Neuromonaco. Retrieved from http://neuromonaco.com/lettres/lettre44.htm on 20 Dec 2014. 2349 words.

"[Lettre Neuromonaco 44: Urbanisation : le pouvoir des villes](http://neuromonaco.com/lettres/lettre44.htm)" Par Philippe Gouillou. _Neuromonaco_. 22 Oct 2012



2 Responses to “44: Urbanisation : le pouvoir des villes”

  1. […] Research Centre in Ispra (Italie) et la Banque Mondiale complète bien la Lettre 44: “Urbanisation : le pouvoir des villes“. Elle montre le temps de trajet pour atteindre la ville la plus […]

  2. […] Voir la Lettre 44 sur l’autre changement démographique majeur en cours : l’urbanisation (et son effet superlinéaire).  […]

Read more:
GCHQ : The Art of Deception
105: Techniques de Guerre Psychologique

Un document confidentiel des services secrets anglais a été dévoilé par Edward Snowden : il montre que les techniques de guerre...

Close