118: Techniques virales sur Internet

June 2, 2014      Lettres      Philippe Gouillou      no responses

Tagged with:



On commence à avoir une bonne compréhension de ce qui va devenir viral (et certains en deviennent millionaires).

Aussi : le silence est à la mode, mais il n'est pas conseillé pour vendre certains produits auprès de certaines cibles…


1. Réseaux sociaux : comment augmenter les partages ? (1/2)

Upworthy, un des nombreux sites qui vivent de la viralité sur Internet, s’est intéressé au temps passé par les visiteurs sur une page web, en fonction du temps nécessaire pour lire la page dans son intégralité. Ses constatations sont déprimantes :

Ceux qui ne lisent qu’un quart (25%) d’un contenu le partagent plus que ceux qui le lisent complètement (sauf si ces derniers passent plus de temps sur la page qu'il n'en faut pour la lire).

Leur graphique le montre clairement :

IMAGE

Upworthy signale aussi deux autres points (voir les graphiques sur leur page) :

  • L’origine de l’accès (le "Referrer") a de l’importance (exemple : les visiteurs restent plus longtemps s’ils proviennent de Facebook que de Twitter) ainsi que l’écran utilisé (les visiteurs mobiles, à petit écran, partent plus vite) ;

  • Il n’y a pas de longueur idéale pour le contenu : un texte long ne sera pas systématiquement rejeté

tl;dr

(tl;dr = "Too long ; didn't read" = "trop long, n'ai pas lu" = "résumé")

La question de la longueur est particulièrement importante. Si Upworthy n'a pas trouvé de lien entre la durée de lecture et le taux de partage, Medium a pu montrer que c'est sur les articles de 1600 mots (soit 7 minutes de lecture) que les visiteurs passent le plus de temps :

IMAGE

A partir de cette étude de Medium et de nombreuses autres, Leo Widrich a pu déterminer "La longueur idéale de tout" (partiellement traduit ici) :

IMAGE

Les SEO remplacés par les Community Managers ?

La question du taux partage prend une importance toute particulière à l’heure où certaines études affirment que Facebook a dépassé Google pour l’apport de trafic aux médias, comme par exemple Recode :

IMAGE

Si confirmée, cette évolution remettrait en cause complètement tout le webmarketing des médias de tout niveau qui ne vivent que via Google. Elle remettrait en cause un métier actuellement essentiel, le SEO ("Search Engine Optimizer") qui a pour but de mettre en place toutes les techniques permettant de mieux positionner les pages sur les moteurs de recherches, et consacrerait son remplacement par le Community Manager, qui cherche à créer l'engagement des visiteurs par le développement d'une communauté.

Cette étude de Recode est cependant contestée (exemple : Define Mag) : Facebook ne dépasserait Google que pour une toute petite fraction des pages, et dans l'ensemble Google resterait très largement dominant. De plus Facebook affiche les contenus sur un pourcentage de plus en plus faible des abonnés aux pages, comme le montre ce graphique d'Edgerank Checker[1] :

IMAGE

Il apparaît en effet que l'objectif de Facebook est de ne plus afficher gratuitement les contenus des pages de marques, ou alors seulement à moins de 2% des abonnés, afin de forcer les annonceurs à acheter sa publicité[1].

Notes

  1. Voir aussi l'Actualité Premium du 25 février 2014 qui avait présenté la critique de Veritasium.

Liens


2. Réseaux sociaux : comment augmenter les partages ? (2/2)

La suite de cette section est réservée aux Abonnés Premium

  • Si vous êtes abonné : connectez-vous pour avoir accès à toutes les archives ;

  • Sinon : Utilisez le formulaire de commande en haut à droite de chaque page pour recevoir cette lettre intégrale par email.



3. Du silence ou du bruit pour vendre plus ?

La suite de cette section est réservée aux Abonnés Premium

  • Si vous êtes abonné : connectez-vous pour avoir accès à toutes les archives ;

  • Sinon : Utilisez le formulaire de commande en haut à droite de chaque page pour recevoir cette lettre intégrale par email.



4. Lettres de la semaine

IMAGE

Les Abonnés Premium ont reçu au cours de la semaine dernière les trois articles ci-dessus et aussi : "Comment (mieux) apprécier la musique" et "L'effet des animaux dangereux sur l'attention".

Cinq autres lettres sont envoyées cette semaine.

Abonnez-vous pour recevoir les prochains !


Share Button

Citation de cette page :

(2014) : "Lettre Neuromonaco 118: Techniques virales sur Internet". ( Neuromonaco. Retrieved from http://neuromonaco.com/lettres/lettre118.htm on 20 Dec 2014. 905 words.

"[Lettre Neuromonaco 118: Techniques virales sur Internet](http://neuromonaco.com/lettres/lettre118.htm)" Par Philippe Gouillou. _Neuromonaco_. 02 Jun 2014



Comments are closed.

Read more:
car-face-pareidolia-600x369
67: Anthropomorphisme : au delà de la paréidolie

Notre tendance à imaginer des sentiments chez tout ce qui ressemble de près ou de loin à un humain est...

Close